Rythmes endiablés, cocktails colorés et ambiance décomplexée... Les atouts latins de la vie nocturne de Madrid font de la Cité royale l'une des capitales les plus festives d'Europe !

Ce n'est pas pour rien que la municipalité madrilène a dû mettre un frein à l'ouverture de nouveaux bars ! De jour comme de nuit, chaque quartier propose une ambiance et un style singuliers. Partez faire la tournée des bars à tapas, des clubs branchés et des nombreux " after " madrilènes. Bienvenido a Madrid !

De la Puerta del Sol à la Gran Vía...

La nuit commence à tomber sur Madrid : il est temps de rejoindre la place de la Puerta del Sol, dans le centre de la capitale. Là, vous vous mêlez aux habitants du quartier et aux touristes venus profiter du début de soirée dans une ambiance... internationale !

Mettez-vous à l'aise dans l'un des nombreux pubs du coin. Vous pouvez aussi gagner la Plaza Santa Ana pour profiter d'une ambiance plus jazzy, notamment dans le Café Jazz Populart de la Calle Huertas.

Vous prenez ensuite le métro jusqu'aux stations de Gran Vía, Callao ou Ópera pour faire le tour des plus grandes discothèques de la nuit madrilène.

De nombreuses options s'offrent à vous parmi les clubs éclectiques montés sur plusieurs étages, à l'instar du Joy Eslava sur la rue Arenal.

Pour une soirée électro-house, rendez-vous au Goldfield du côté de la Plaza de España. Retrouvez une ambiance plus hip-hop non loin de la Plaza de Callao dans le Club Bash ou assistez aux soirées électro-rock du Ocho y Medio, près de la station de métro Callao.

Le lendemain, pour vous remettre de vos émotions, savourez en fin d'après-midi un plateau de tapas accompagné d'un calimucho bien frais (verre de vin mélangé à du coca). À déguster dans une ambiance conviviale, au cœur de l'un des établissements du quartier de La Latina ou des places de San Andrés et de la Paja.

Tapas Salomé Chaussure CC BY 2.0.jpg
Tapas et calimucho à Madrid - Crédit photo : Salomé Chaussure sous licence CC BY 2.0

La " Nueva Ola " espagnole

Si le quartier de Malasaña fut le centre incontournable la " révolution " de la Movida (la contre-culture des années 1980), il reste encore aujourd'hui un pôle animé toute l'année. Des ambiances alternatives et rocks vous attendent autour de la place 2 de Mayo et du côté des rues de la Palma et San Vincente Ferrer.

Mais le quartier qui symbolise aujourd'hui la nouvelle vague culturelle espagnole (la " Nueva Ola ") est sans nul doute celui de Chueca. Ce dernier est surtout célèbre pour sa communauté homosexuelle, mais il aussi réputé pour ses bars branchés.

Autre ambiance ! La zone la plus cosmopolite de Madrid, et tout aussi tendance que Chueca, est appelée Lavapiés. C'est ici que bat le cœur bohème de la ville. Vous y trouvez de quoi vous détendre autour d'un traditionnel spectacle de flamenco, ou dans l'atmosphère conviviale et relax d'un bar brésilien.

San_Isidro Barcex CC BY-SA 3.0.jpg
Fête de San Isidro - Crédit photo : Barcex sous licence CC BY-SA 3.0

San Isidro et les fêtes madrilènes

Quelques festivals typiques de la ville valent largement le voyage ! Le plus célèbre est celui de San Isidro, saint patron des Madrilènes, qui s'étend sur 9 jours à partir du vendredi, autour du 15 mai.

Au programme, vous avez le choix entre des concerts, du théâtre, de la danse traditionnelle, des foires et des parades... sans oublier les fameuses corridas.

Le soir, la fête se poursuit dans les quartiers des Austrias, autour des places de las Vistillas et de San Andrés, ou encore du côté du Puente de Segovia. Là, de nombreux bars installent des stands devant leurs établissements, qui se retrouvent vite bondés pour l'occasion.

Autres évènements incontournables, les fêtes de quartier durant la première quinzaine d'août lors des journées dédiées à San Lorenzo, San Cayetano et la Virgen de la Paloma. C'est l'occasion, pour les habitants qui ne sont pas partis en vacances, de se retrouver lors de soirées et de concerts organisés dans les quartiers de El Rastro, à Lavapiés, ou encore du côté de la Latina.

Un dernier conseil pour profiter de vos soirées madrilènes à moindre coût ? Prêtez attention aux flyers distribués dans la rue : ils vous donnent droit à une consommation ou à un accès gratuit en discothèque...

Le saviez-vous ?

Le Cheli est un argot très répandu parmi la jeunesse madrilène. Issu de la Movida des années 1980, c'est un langage recherché, ayant tendance à exagérer la réalité. Son lexique s'inspire de la marginalité, de la fête, de la nuit, de l'amitié... En soirée ou autour d'un verre, vous entendrez souvent des expressions telles que : tío (tonton/mec), chaval (garçon), chulo (cool), etc.

Le quartier de Chueca à Madrid

C'est le quartier in par excellence. Il abrite la communauté gay de Madrid. S'il ne paye pas de mine au demeurant, il est surtout apprécié pour le style de vie de ses habitants.

Des boutiques design aux restaurants gastronomiques en passant par les clubs des plus branchés de la capitale espagnole : il constitue le centre névralgique de la fièvre nocturne madrilène, sans complexes... Courez-y faire la fête !

Madrid festif en bref

Quand y aller ?

À la mi-mai, pour les fêtes de San Isidro, et au mois d'août pour les festivités de quartiers. Dans tous les cas, sachez que les Madrilènes font la fête toute l'année !

Découvrez toutes nos offres de séjours à Madrid à petits prix et faites des économies en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

À pied ou à vélo : les principaux sites d'intérêt sont regroupés dans le centre de Madrid. Oubliez le taxi pour rejoindre certains quartiers trop animés la nuit.
En bus : Madrid dispose d'un réseau de 17 lignes, toutes au départ de la Plaza de Cibeles.
En métro : le meilleur moyen de transport pour les noctambules. Le réseau ferme à 02h00, pour ouvrir à 06h00 du matin. Certaines lignes n'ouvrent qu'à 07h30 le week-end.

Où dormir ?

Pour votre réservation d'hôtel à Madrid, privilégiez les hôtels bars et les hôtels autour de la Gran Vía, à 2 pas de la Puerta del Sol, pour être au cœur de la capitale madrilène. De là, vous accédez de plus à tous les réseaux de transport en commun.

Où manger ?

El Almendro : Calle Almendro 13,zone, proche Plaza Mayor
Cuisine espagnole, tapas, menus à partir de 20 €*

La Botillería de Maxi : Calle Cava Alta, 4, proche Plaza Mayor
Cuisine espagnole, tapas, menus à partir de 25 €*

Casa Lucio : Calle Cava Baja, 35, quartier la Latina.
Cuisine espagnole, tapas, menus à partir de 28 €*

La tavernetta : Calle Orellana, 17, quartier de Las Salesas
Cuisine italienne, menus à partir de 30 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Madrid sous l'œil du réalisateur Rodrigo Sorogoyen

Dans son film Stockholm (2013), le jeune réalisateur Rodrigo Sorogoyen peint le portrait d'une jeune génération un peu perdue dans l'Espagne actuelle, malmenée depuis la crise de 2010. Les rues et les clubs madrilènes, filmés pour l'occasion, vous plongent au cœur de nuits envoûtantes et mystérieuses...

4 fêtes incontournables à Madrid

15 mai : Les fêtes de San Isidro ; hommage au saint patron de Madrid, célébrations sur 9 jours.

Août : Les fêtes de quartiers de San Lorenzo, San Cayetano et la Paloma ;

12 octobre : La fête nationale espagnole ; festivités dans Madrid.

31 décembre : La Nochevieja ! Des milliers de personnes se retrouvent au pied de l'horloge de la Puerta del Sol pour les 12 coups de minuit