Vous avez envie de sortir des sentiers battus et de profitez à fond de vos vacances à Montréal ? Pourquoi ne pas essayer de vivre un séjour à la quebequoise ! Essayez-vous à des activités originales et combattez votre peur du grand froid ! Echarpes, doudounes, bonets, vous êtes parés ? Suivez le guide...

Si vous êtes plutôt friands d'activités hivernales traditionnelles, cliquez ici.

Activités hivernales étonnantes

Qui a dit qu'activités hivernales rimaient seulement avec skis, raquettes et patins ? Non, il y a d'autres choses à faire !

A vos hameçons !

Saviez-vous que l'on peut pêcher sur la glace ? Le fleuve St-Laurent est gelé en hiver. On appelle cela la pêche blanche. Sur le bassin du quai de l'horloge, dans le Vieux-Port, vous pouvez louer une cabane en bois avec un poêle à l'intérieur pour réchauffer une soupe ou un thé (ou vos mains et vos pieds).

On vous donne alors le matériel nécessaire pour pêcher, et une vrille de glace pour faire un trou. Ensuite à vous de jouer ! Réussirez-vous à attaper perchaudes, achigans et dorés ? On peut taquiner le poisson tout l'hiver jusqu'à la fin mars. Et il y a même un bar sur glace pour ne pas se laisser aller en attendant une prise.

A vos pagaies !

Connaissez-vous le canot d'hiver ? Il est difficile de participer, mais c'est super sympa à regarder. Imaginez-vous dans un canot, sur le fleuve gelé, à pagayer, ou à descendre du canot pour le pousser sur des bancs de glace...C'est malade à voir, et ça s'observe autour du canal Lachine, à la sortie du Vieux-Port. Brrr.

yoga.jpg
Yoga party dans la neige ! On reste zen malgré la température-Crédit: Sandrine Tordjman

Zen attitude

Dans un tout autre style, on peut aller faire du yoga dans la neige. Et oui des cours de yoga hivernal se donnent au Bota-Bota (sur le pont du bateau), ou au Parc Lafontaine. C'est gratuit et c'est les dimanches matins que les assidus de yoga se retrouvent et font la salutation au soleil le nez dans la neige. C'est hyper relaxant, mais ne lésinez pas sur les leggings chauds et les 3 paires de chaussettes pour tenir le coup.

Aussi, le top à faire c'est un spa. Entrer dans un bain à remous à 37° alors que dehors la température est à -20°, être enveloppé d'un nuage de vapeur et voir la ville en face de nous... C'est majestueux et totalement zen. Rendez-vous sur le bateau du Bota-Bota, ou encore sur l'ile des sœurs, au Strom.

Les yeux et les papilles en eveil

Des festivals à vivre en bonnet et en doudoune

Chaque année, le festival Luminothérapie s'installe au centre ville, dans le quartier des spectacles pour remédier à la déprime hivernale. A découvrir une fois la nuit tombée, des tapis rouges lumineux, des projections du Fascinoscope, des installations de prismes de lumière, et un éclairage architectural qui habille les bâtiments. C'est cool et c'est gratuit !

montreal_festival_0.jpg
Montréal en lumière attire plus d'1m de visiteurs chaque année-Crédit: Sandrine Tordjman

Au mois de février, il y a aussi Montréal en lumière. Par le biais des arts de la scène, de la gastronomie, et d'activités extérieures gratuites, la métropole va de découvertes en créations artistiques. Le festival se clôture avec une nuit blanche. Cette nuit là, on peut visionner des films en pleins air (des braseros sont là pour nous réchauffer) écouter des contes sous les étoiles, assister à des concerts, voir des expos, et même en profiter pour danser dans la rue. Un festival haut en couleur !

On enchaine avec l'Igloofest dans le Vieux-Montréal, un festival de musique électronique énorme. Tous les meilleurs DJ viennent mettre le feu pendant les fins de semaine les plus froides de janvier et février. Ce festival attire de nombreux amateurs. On oublie le froid très vite et on a presque tendance à se découvrir...

Se réchauffer après le froid

Comme dit le proverbe, " après l'effort, le réconfort ". Quoi de mieux qu'un chocolat chaud concocté façon grand-maman ? Sur le boulevard St-Laurent et sur la rue Laurier Ouest, il y a Juliette et Chocolat. On y savoure des chocolats chauds, des crêpes, des gaufres au chocolat, des fondues au chocolat, des brownies. Le paradis sur terre pour les amoureux de chocolat.

juliette_et_chocolat.jpg
Miam pour la fondue au chocolat de chez Juliette et chocolat-Crédit: Sandrine Tordjman

Pour des petits déjeuners copieux, vous pouvez essayer La Grand-Mère Poule. Il y a en plusieurs dans la ville. L'ambiance est très chaleureuse et les assiettes sont super copieuses. C'est champêtre et rassurant. Vous entendrez même des poulettes caquetter aux toilettes !

Il y a aussi, pas trop loin du parc du Mont-Royal la lunchonette " Beauty's". C'est une institution depuis 1947. Le propriétaire est toujours là, bon pied, bon œil, pour vous attribuer une place. Les fins de semaine, il faut savoir qu'il y a une file d'attente jusqu'à l'extérieur afin de se régaler des bagels au saumon, des smoothies aux fruits et des assiettes spécial Beauty's avec œufs, pommes de terre, bacon, fruits. Miam !

La Cabane à Sucre

Chaque année, au mois de mars, la tradition québécoise veut que l'on fête la fin de l'hiver en allant à la cabane à sucre. Ces " cabanes " sont dans des érablières.

L'érable a besoin, pour fournir sont précieux sirop, d'une période de dégel, de regel et enfin de radoucissement afin de pouvoir laisser couler sa sève.

Des tubes en métal sont alors plantés dans les troncs d'arbre avec à leur extrémité des seaux de métal. La sève de l'arbre s'écoule doucement. Elle sort transparente et liquide comme de l'eau. D'ailleurs on peut la boire après l'avoir faite bouillir. Les vertus sur l'organisme sont réputées : antioxydants, oméga 3, vitamines et minéraux.

Une fois la sève récoltée, on la fait chauffer longuement afin de la transformer en sirop d'érable. A la cabane à sucre, on déguste des plats traditionnels comme des haricots en sauce tomate et au sirop d'érable, du jambon au sirop d'érable, des " oreilles de crisse " (une spécialité vraiment très...particulière : de la couenne de porc frite), des crêpes au sirop d'érable, etc....

la_tire.jpg
La Tire - Crédit : Sandrine Tordjman

Essayez aussi la " Tire " ! C'est "cochon" comme on dit ici (c'est très bon). C'est du sirop d'érable chaud que l'on fait couler sur un banc de neige. Le sirop va se durcir tout doucement, en quelques minutes. A l'aide d'un bâtonnet, on le récupère, on l'enroule et on le mange comme une sucette.

Pour ceux qui ne peuvent pas aller à la campagne, certains restaurants de la ville proposent des menus inspirés de ces érablières, comme au fameux Pied de Cochon.

Montréal en bref

Comment y aller ?

Profitez de nos prix irrestistibles sur les vols vers Montréal. Réservez ensemble votre vol et votre hôtel pour voyager au meilleur prix et économiser sur vos vacances à Montréal.

Où dormir ?

De nombreux hôtels à Montréal vous ouvrent leurs portes ! Vous n'avez plus qu'à choisir.

A voir à faire à Montréal

Préparez votre séjour à l'avance et réservez quelques activités et visites à Montréal.

Ils ont dit

Hiver Mile-end d'Ariane Moffatt est une chanson douce et réconfortante, parfaite pour les matins d'hiver où, tisane à la main, on regarde les flocons tomber à la fenêtre.

Il y a aussi la chanson des Cowboys Fringants L'hiver approche. Mélodie propre au groupe Québécois, touchante, un peu engagée et bien imagée.

Recette

La queue de castor, recette secrète hivernale !

Portion(s) :4 queues de castor

Ingrédients

  • 200Gr de farine
  • 80Ml de lait tiède
  • 50Gr de sucre
  • 20Gr de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 1 1/2 Càc. de levure de boulanger déshydratée
  • 1 Càc. de jus de citron
  • 1 pincée de sel
  • Cannelle
  • Bain d'huile pour la cuisson

Préparation

Dans un saladier ou le bol de votre robot, verser le beurre fondu, le sucre, la cannelle et le sel. Mélanger le tout. Délayer la levure dans le lait tiède. L'ajouter dans le saladier et mélanger à nouveau. Incorporer l'oeuf et le jus de citron.

Une fois la pâte bien homogène, couvrir le saladier d'un torchon humide et laisser lever dans un endroit tiède pendant 1 heure 30. Diviser ensuite la pâte en 4 boules. Les étaler sur un plan de travail fariné en une sorte "d'ovale rectangulaire" de 10cm de large sur 20cm de long environ. Faire chauffer l'huile et y plonger les queues de castor une par une.

Faire frire environ 30 secondes de chaque côté. Égoutter sur du papier absorbant et servir avec du sirop d'érable, du sucre de la cannelle et du jus du citron ou du Nutella.