À Paris, il est aussi possible de se faire plaisir et de se cultiver, sans trop dépenser !

Paris est une ville connue pour sa culture, mais aussi pour ses musées souvent onéreux. Mettez à profit les nombreux marchés de la capitale pour admirer des centaines d'objets d'art et d'antiquités, en toute gratuité ! En route pour une visite guidée des marchés parisiens et la découverte de bons plans de restaurant : l'occasion d'approcher les trésors de Paris, sans casser votre tirelire !

JOUR 1

La chasse aux bonnes affaires

Premier défi de ce week-end petit budget à Paris : dénicher des vêtements, des objets et des meubles à petit prix ! Pour ce faire, rendez-vous dans l'un des plus grands marchés d'antiquités du monde : le marché aux Puces de Saint-Ouen. Ce dernier regroupe pas moins de quatorze marchés thématiques réunissant des créateurs, des artisans, des commerçants et des antiquaires. Sur leurs étals, des objets chargés d'histoire séduisent les nostalgiques tout commme ceux qui sont à la recherche de bonnes affaires.

Commencez par le marché Vernaison, le plus ancien de tous. Depuis 1920, on y vend des meubles d'époque et de style. Si vous appréciez le haut de gamme, arpentez les allées du marché Dauphine où les vendeurs de meubles jouxtent les ateliers des restaurateurs d'art et des bouquinistes.

Pour en prendre plein la vue, faites un tour du côté du Marché de l'Entrepôt. Vous y découvrez des pièces monumentales : des escaliers entiers, des kiosques de jardin, des bibliothèques volumineuses, impréssionant !

À midi, régalez-vous pour 3 francs 6 sous ! Essayez-vous à la cuisine du monde, dégustée sur le pouce pour un prix modique. Dans le 17e arrondissement voisin, l'un des meilleurs kebabs de Paris vous attend au restaurant Istanbul. Son secret ? Une poitrine de veau longuement marinée dans les épices... Un vrai délice !

livres.jpg

Un après-midi parmi les timbres et les livres anciens

Dirigez-vous ensuite vers le centre-ville et les quais de Seine. Non loin de la Concorde et des Champs-Élysées, à l'angle de l'avenue Marigny, se tient le marché aux timbres et aux cartes postales. Même si vous n'êtes pas collectionneur, profitez de la promenade et imprégnez-vous de la passion des vendeurs et des acheteurs.

Traversez ensuite le fleuve et rendez-vous du côté du parc Georges-Brassens dans le 15e arrondissement. Les stands du marché du livre ancien témoignent de l'histoire de l'édition, de l'illustration et de la littérature pour enfants.

Le soir venu, profitez de l'hospitalité marocaine du Tribal Café. Le samedi en soirée, le couscous au poulet est offert ! L'occasion de se régaler d'un plat mijoté et bien préparé, confortablement assis sur un pouf ou une banquette de cuir. Le tout, sans rien dépenser !

JOUR 2

Des puces dans Paris...

Le dimanche matin, rendez-vous au Marché aux Puces de la Porte de Vanves. Chaque semaine, ses 380 marchands partent à la recherche de meubles et d'objets Art Déco, parfois un brin rétro, pour les proposer le week-end venu aux Parisiens amateurs et aux curieux. On y trouve de tout : des luminaires, de la verrerie, des vêtements et des appareils photo, ainsi que des pièces de monnaie anciennes et des tableaux.

Goûtez aux saveurs de la gastronomie vietnamienne au Drapeau de la Fidélité. Ici, la carte mêle les plats asiatiques aux spécialités traditionnelles françaises. Tout est à 6 € et la bière coûte seulement 1,50 € !

Palais de Tokyo - needs credit.jpg
Palais de Tokyo par Jean-Pierre Dalbéra sous licence CC BY 2.0

Un après-midi culturel et gratuit

Pour terminer en beauté votre séjour à petit prix dans Paris, optez pour une visite culturelle 100% gratuite ! Au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, les collections permanentes se visitent en libre accès. Accueilli dans l'aile est du Palais de Tokyo datant des années 1930, ce musée abrite des galeries où se côtoient des œuvres fauvistes, cubistes et post-cubistes pour le plus grand plaisir des admirateurs de Delaunay ou de Matisse.

Enfin, terminez votre week-end à Paris autour d'un diner chez Hokkaido, dans le 2e arrondissement. Sa décoration simple évoque une ambiance de cantine nipponne. Vous pouvez déguster ou emporter une sélection de plats traditionnels japonais. Goûtez les délicieux gyoza (sorte de ravioli) pour seulement 5 € ou un bol gourmand de ramen (bouillon de nouilles traditionnel) à 8 €.

Le Marché aux Puces de la porte de Montreuil

Tous les samedis, dimanches et lundis jusqu'à 17h, se tient le Marché aux Puces à la porte de Montreuil. Ce grand bric-à-brac fait le bonheur des chineurs, car ici les bonnes affaires se dénichent en furetant. Au milieu des étals de vêtements, d'électroménager, de tableaux et de meubles, un stand est réservé aux vélos et un autre aux accessoires automobiles. De quoi ravir les connaisseurs !

Paris sous la plume d'Anne et Claire Riou

Voici enfin un ouvrage entièrement dédié au tourisme bon marché, dans l'une des capitales les plus visitées du monde. Le guide de poche Paris pas cher accompagne tous les curieux dans leur week-end petit budget à Paris. Le petit plus de ce livre ? Son achat offre un accès gratuit à l'application Paris pas cher pour Smartphone !

Paris en bref

Quand y aller ?

Toute l'année ! Les marchés aux puces sont permanents et les brocantes ponctuelles se succèdent douze mois par an dans les différents quartiers.

Comment se déplacer ?

En métro : les 14 lignes du réseau circulent tous les jours de 06:00h à 00:30h ou 02:00h les vendredis et samedis.

En bus : les Noctiliens circulent toute la nuit

En voiture : le périphérique vous permet d'accéder rapidement aux différentes portes de Paris. Attention, stationner peut coûter cher !

Où dormir ?

Pour passer un week-end économique à Paris, choisissez un hôtel abordable en périphérie et plutôt vers le Nord pour être au plus près des marchés aux puces. Le 19ème arrondissement (Buttes-Chaumont, La Vilette) et le 10ème arrondissement (Gare du Nord, Gare de l'Est) sont de bonnes solutions.

Profitez de nos offres sur tous les hébèrgements de la capitale en visitant notre page deshôtels à Paris.

Où manger ?

Restaurant Istanbul : 43, rue des Batignolles, 17e arr.

Le Tribal Café : 3, cour des petites écuries, 10e arr.

Le Drapeau de la fidélité : 21, rue Copreaux, 15e arr.

Hokkaido : 14, rue Chabanais, 2e arr.

" J'ai deux amours, mon pays et Paris "

Joséphine Baker est née le 3 juin 1906 aux États-Unis dans un milieu modeste. Elle commence à travailler à 13 ans. Elle apprend à danser et part pour New York à 18 ans, avant de se produire aux Folies Bergères et dans la Revue Nègre. Elle marque les esprits à Paris, devenue la capitale du jazz, où elle se fait connaître comme la danseuse à la ceinture de bananes. Joséphine meurt dans le 13e arrondissement, le 12 avril 1975.

5 événements incontournables

Mai : Puces du Design, marché dédié aux objets design

Septembre : Salon des antiquaires et Galeristes

Septembre : Biennale des antiquaires

Novembre : Salon Antiquités Brocante

Décembre : Toymania (salon international du jouet)