Laissez les frères Lumière vous conter l'histoire du 7e art à travers les sites lyonnais qui ont marqué leur destin...

Lorsqu'ils quittent Besançon pour Lyon en 1871, les Lumière s'apprêtent à faire vivre une épopée fascinante au monde des arts visuels. De la rue de la Barre au quartier de Monplaisir, marchez dans les pas de cette famille d'inventeurs, au fil de leurs créations

À la fin de votre parcours, prenez place dans les salles obscures lyonnaises qui continuent de mettre à l'honneur le 7e art à travers une programmation d'exception.

De la Rue de la Barre au quartier de Monplaisir

La rue de la Barre et les premiers locaux lyonnais des Lumière...

Antoine Lumière est peintre et photographe. Quand il rejoint Lyon en 1871, accompagné de sa femme et de ses fils, il installe son studio rue de la Barre, dans une baraque en bois sur la presqu'île. Très vite, il décide d'élargir son activité et se lance dans la fabrication de plaques destinées à la prise de vue instantanée.

En 1874, il déménage au 16 de la même rue dans un local " en dur ", doté d'un salon pour accueillir les visiteurs et les clients. Le lieu est rapidement apprécié et reconnu par les artistes et les commerçants importants de la ville. Au sous-sol, les frères Louis et AugusteLumièremettent au point leurs premières inventions.

Mais l'ambitieux Antoine Lumière voit grand, très grand ! Désireux de créer des usines plus spacieuses pour produire davantage et développer son affaire, il franchit le Rhône pour louer, en 1882, 3 terrains dans la banlieue de Monplaisir.

maison des freres lumiere.jpg
Maison des Frères Lumière

Monplaisir : des usines Lumière à l'institut du même nom

En prenant la direction de l'est, vous n'avez aucun mal à tomber sur les anciennes Usines Lumière. Il vous suffit de suivre la bien-nommée avenue des Frères-Lumière pour vous en approcher.

Vous voilà dans le 8e arrondissement de la ville. Pour continuer votre immersion aux origines du cinéma, rendez-vous au 21-23, rue Saint-Victor. Vous ne trouvez pas cette voie ? Normal, elle a été rebaptisée " rue du Premier-Film " en hommage aux exploits des frères Lumière !

Les premiers bâtiments construits sur place sont ceux des hangars de production des plaques photographiques. C'est là que naît le " cinématographe ", breveté par les frères Lumière en 1895. Cette machine permet de capter, de projeter et de copier des images enregistrées.

Ce n'est qu'en 1899 qu'Antoine Lumière confie aux architectes Boucher et Alex la réalisation d'une luxueuse villa de style Art nouveau, à deux pas de ses usines.

Cette bâtisse, également appelée Institut ou Château Lumière, abrite aujourd'hui le musée Lumière, des salles de projection et une bibliothèque fondée par l'historien du cinéma, Raymond Chirat. La richesse des collections vous permet de percer les secrets des inventions des génies Lumière.

Le Hangar du Premier Film fait courir un frisson sur votre peau. C'est le décor de l'un des premiers films de l'histoire du cinéma, intitulé La sortie des usines Lumière à Lyon (1895). Laissé à l'abandon puis restauré dans les années 1970, ce lieu sert aujourd'hui de hall d'entrée à une salle obscure hors du commun, empreinte d'histoire et de modernité.

Allez hop, au cinéma !

Le monument aux Lumière de la place Ambroise-Courtois

En sortant de l'Institut Lumière, gagnez la place Ambroise-Courtois pour admirer le monument en forme d'écran géant courbe. Ce drôle d'édifice a été érigé en hommage aux frères Lumière, pour leur contribution inestimable au développement du cinéma.

Sa partie concave et monochrome sert d'écran de projection. Des films y sont visionnés dans le cadre de manifestations thématiques.

lyon berges du rhone.jpg
Berges du Rhône

Dans les salles d'art et d'essai bat le cœur cinéphile de la ville

Bien loin de l'atmosphère commerciale des complexes dédiés au cinéma industriel, certaines salles lyonnaises continuent de cultiver le versant convivial du 7e art à travers uneprogrammation éclectique.

Votre passage dans le quartier de la Croix-Rousse est l'occasion de vous rendre au Ciné Saint-Denis et de vous faire une toile dans une ambiance année 1920. L'âme des frères Lumières est palpable en ce lieu...

Le long des berges du Rhône, dans le 1er arrondissement de la ville, Le Comœdia vous accueille pour des projections, des débats ou pour prendre un verre dans l'atmosphère feutrée de son bar à vin. Les discussions enthousiastes d'après-film nourrissent aussi la magie du cinéma !

Les frères Lumière sur une pièce de monnaie collector en Rhône-Alpes

D'avenues en établissements scolaires et boutiques, le nom " Lumière " résonne à chaque coin de rue de la ville de Lyon. Mais pas seulement !

En 2012, la Monnaie de Paris édite une pièce de 10 € pour la collection Les euros des régions. Les visages des frères Lumière ornent fièrement l'une des faces de ces pièces représentatives de la région Rhône-Alpes... Un bel hommage !

Lyon sous l'œil des frères Lumière

Louis et Auguste Lumière, créateurs du cinématographe, utilisent leur invention pour immortaliser des scènes de vie lyonnaise. Parmi ces " vues photographiques animées " filmées à la fin du XXème siècle, le " clip " intitulé La sortie de l'usine Lumière à Lyon, illustre un lieu emblématique de l'histoire du cinéma.

Le corpus des petits films des frères Lumière est inscrit au catalogue " Registre du Monde " de l'UNESCO. Il peut être consulté à la Bibliothèque nationale de France.

Lyon en bref

Quand y aller ?

Les amoureux du cinéma visitent Lyon au mois d'octobre pour assister aux projections exceptionnelles organisées pendant le Festival Lumière.

L'Institut Lumière reste ouvert toute l'année.

Comment y aller ?

Rendez-vous à Lyon en avion ! Profitez de nos offres en visitant notre page sur les vols pour Lyon.

Comment se déplacer ?

Sur la presqu'île (centre-ville) de Lyon, le long de la rue de la Barre et de l'Avenue des Frère-Lumière, déplacez-vous à pied !

Pour vous rendre rapidement de l'Institut Lumière au centre-ville et au quartier de la Croix-Rousse, utilisez les transports en commun (4 lignes de métro ; 5 lignes de tramway ; 100 lignes de bus).

Où dormir ?

Vous avez l'embarras du choix à pour trouver votre hôtel à Lyon ! Le quartier Monplaisir (qui abrite l'Institut Lumière) réunit de nombreux établissements hôteliers toutes catégories. Pour être au plus près de la villa Lumière, réservez un hôtel à proximité de l'avenue des Frères-Lumière et de la rue du Premier-Film.

Où manger ?

Le Trolley des Lumières : restaurant à bord d'un bus, départ place Bellecour

Monplaisir Côté Cour : 64, avenue des Frères-Lumière

Le Bistrot autrement : 12, place Ambroise-Courtois dans le quartier du cinéma

" Mon père avait la maladie de la pierre invétérée... Grisé par le succès de notre entreprise, il fit bientôt l'acquisition d'une propriété à La Ciotat puis créa un vignoble avec des caves monumentales ; il éleva encore d'autres constructions à Évian, à la Turbie et enfin à Monplaisir... "

Dans ces mémoires, Auguste Lumière évoque largement le succès d'Antoine Lumière. Vous y découvrez l'ampleur de sa fortune et les autres lieux à visiter pour continuer à suivre les traces de la famille Lumière dans l'Hexagone...

2 événements incontournables

Octobre : Festival Lumière, projection de films anciens, rencontres, cérémonies, remise du prix Lumière à une personnalité du 7e art pour l'ensemble de sa carrière... Une grande fête pour les cinéphiles lyonnais et du monde entier !

Novembre : Festival du film court de Villeurbanne, des courts métrages européens, francophones et internationaux en compétition à deux pas de Lyon.