Partez à la découverte de la capitale britannique, plurielle et cosmopolite, sur les traces de la communauté Lesbienne, Gay, Bi et Trans (LGBT).

Soho et Vauxhall sont les deux quartiers gays de la ville et comptent parmi les incontournables de votre week-end LGBT à Londres. Mais une balade à Piccadilly Circus, une promenade sur les rives de la Tamise, un stop à Madame Tussauds pour apercevoir ses fameuses statues de cire et un détour vers le marché de Spitafields rythmeront également votre séjour. Entre culture et détente, c'est parti !

JOUR 1

De Soho Square à Piccadilly Circus

Votre week-end à Londres démarre dans les allées de Soho Square. Après une marche matinale, prenez quelques minutes pour visiter la French Protestant Church of London (temple protestant) conçue par l'architecte britannique Aston Webb.

Continuez votre balade en direction de Piccadilly Circus. Sa proximité avec Soho fait de cette place un point de rendez-vous privilégié. Ancien repère de la prostitution, ce fut aussi au début du XXe siècle, le terrain d'étude du chercheur Alfred Kinsey, spécialiste des comportements sexuels.

Là, prenez le temps de jeter un coup d'œil sur la fontaine du Shaftesbury Memorial, ainsi que sur les belles façades du London Pavilion et du Criterion Theatre.

Londres LGBT en un week-end

picadilly-circus-CCommons.jpg
Picadilly Circus par Verino77 sous licence CC BY-SA 2.0

Londres romantique depuis les flots de la Tamise

Quelques centaines de mètres plus bas, vous devinez les rives de la Tamise. Embarquez sur un bateau depuis la jetée de Westminster. Profitez de la vue imprenable sur la ville, le temps d'une croisière romantique : un must-do de votre week-end à Londres.

Du musée d'art moderne Tate Moderne au théâtre Shakespeare's Globe en passant par Big Ben, les principaux monuments de la capitale s'offrent à vous, illuminés par les reflets du mythique fleuve londonien.

Soirée rythmée à Vauxhall

En fin d'après-midi, rejoignez le district de Lambeth. C'est ici que se trouve le quartier de Vauxhall, réputé pour ses nombreux bars gays et lesbiens. Les visiteurs les plus consciencieux ont pris soin de consulter l'agenda des soirées dans les magazines LGBT gratuits, comme QX ou Boyz.

Après un dîner dans l'atmosphère so british du Brunswick House Cafe (sa carte audacieuse a la particularité de se renouveler très fréquemment), démarrez votre tournée des bars ! L'Eagle London est une excellente option pour votre soirée clubbing. Si la température le permet, installez-vous dans son vaste jardin.

Autre club, autre ambiance : testez la Royal Vauxhall Tavern, qui propose régulièrement des soirées spectacle (humour, music-hall, etc.). La nuit londonienne ne fait que commencer...

JOUR 2

Un réveil parmi les célébrités

Des stars en tous genres vous reçoivent à partir de 9h00 dans la demeure de la non moins célèbre Madame Tussaud. L'incontournable musée éponyme expose depuis 1835 les statues de cire de centaines de personnalités : parmi elles, des icônes de la communauté LGBT, comme Freddie Mercury ou Madonna.

Rejoignez le quartier de St Pancras pour découvrir la principale librairie gay de Londres, la bien nommée Gay's the Word. Vous y trouvez des ouvrages sur l'histoire de l'homosexualité et bon nombre d'autres joyaux de la littérature gay et lesbienne.

Détour par le vieux marché de Spitafields

À midi, autorisez-vous une parenthèse shopping à l'Old Spitalfields Market. Ce marché couvert accueille d'innombrables boutiques d'art et de mode : un régal pour les fashionistas ! Déjeunez sur le pouce au Cafe Caribbean, tenu par un ex-boxer jamaïcain reconverti. Les spécialités caribéennes, dont les incontournables poissons en sauce légèrement relevés, valent le détour !

carnaby-street-CCommons.jpg
Carnaby Street par Tredok sous licence CC BY-SA 2.0

Un après-midi à Soho

Flânez sur Old Compton Street parmi les nombreux salons de thé fréquentés par les membres de la communauté LGBT. Au XIXe siècle, cette rue commerçante accueille des exilés du monde entier. On raconte que les célèbres amants français Verlaine et Rimbaud avaient pour habitude de s'enivrer dans les tavernes du quartier...

Ne manquez pas d'aller faire un tour au Close Zone, THE superstore gay de Londres. Faites vos emplettes parmi les rayons vêtements, carterie ou cosmétique pour ramener un peu du gay london dans vos valises.

Après votre séance de shopping, regagnez l'un des nombreux bars de Soho. Relaxez-vous et levez votre verre en hommage à la City !

Ce weekend gay-friendly à Londres vous enchante? Continuez vos aventures en vous envolant pour New-York !

La reine Elizabeth II dit " Yes " au mariage gay

En juillet 2013, Elizabeth II fait savoir, depuis Buckingham Palace, qu'elle approuve le texte de loi prévoyant l'ouverture du mariage à tous les citoyens. Cette approbation, bien que symbolique, en dit long sur l'évolution des mentalités et donne du poids au combat vers l'égalité mené au quotidien par la communauté LGBT britannique.

Londres sous la plume de Charles Dickens

Publié en 1859, Le Conte de Deux Cités connait un succès incontesté. Dans ce roman-feuilleton, Dickens dévoile à son public la valeur sentimentale qu'il prête à Londres et à Paris. Parmi les nombreux protagonistes, le docteur Manette et sa fille résident sur Soho Square, au cœur de l'actuel quartier gay de Londres.

Londres en bref

Quand y aller ?

Visitez la capitale britannique entre mai et septembre pour profiter de la douceur de l'air et assister aux nombreux festivals et évènements organisés pendant l'été.

Comment se déplacer ?

À pied : pour découvrir l'atmosphère chaleureuse du quartier de Soho

En métro : du lundi au samedi, de 5:30h à 0:30h. Horaires restreints le dimanche

En bus : le réseau fonctionne 24h24, 7j7

En black cab, le taxi londonien

Où dormir ?

Le quartier de Soho est central et branché, parfait pour votre séjour gay-friendly à Londres!

Où manger ?

Brunswick House : 30 Wandsworth Road, Vauxhall

Cafe Caribbean : Pavilion Building, Brushfield Street, Old Spitalfields Market

Admiral Duncan : 54 Old Compton Street, Soho

" Londres est gallophile comme Paris anglomane. J'ai passé quelques jours là-bas et j'y ai moissonné une affection profonde... "

Le poète Paul Verlaine est né à Metz en 1844. Il arrive pour la première fois à Londres en 1872, pour fuir la répression de la commune de Paris et vivre une escapade amoureuse avec Arthur Rimbaud. Après des mois d'errance dans quelques capitales européennes, l'auteur de Romances sans paroles regagne Londres où il travaille pendant près d'un an comme professeur de français.

2 événements incontournables

Mai : As One In The Park, festival de musique à l'initiative d'organisations LGBT

Fin juin : London Gay Pride, marche des fiertés LGBT