Un city-break à la découverte de la capitale de Roumanie !

Avec ses immenses avenues, ses espaces verts luxuriants et sa richesse architecturale, Bucarest ne peut pas vous laisser indifférent. Découvrez que faire à Bucarest et profitez pleinement de votre séjour dans cette ville tout en contrastes, et que l'on surnommait autrefois le " Paris des Balkans "... En route !

✈ Ne loupez pas les promotions Expedia en cours et partez à la découverte de Bucarest ✈

Bucarest tout en contrastes

Le Palatul Parlamentului (palais du Parlement de Roumanie), bâtiment monumental de style néo-classique, va vous faire sortir de vos brumes matinales ! Colossal, gigantesque, délirant... Les qualificatifs manquent pour décrire ce bâtiment issu de l'esprit mégalomaniaque du dictateur Nicolae Ceaușescu.

Ce dernier, régnant sur le pays entre 1974 et 1989, avait exigé que seuls des matériaux d'origines roumaines soient utilisés lors de la construction du palais, baptisé " Maison du Peuple ". Il en résulte un monument si grand qu'il se place second dans le classement mondial des bâtiments administratifs ! Juste derrière le Pentagone !

Après avoir contemplé ce vestige de l'ère Ceaușescu, poussez la porte d'entrée et prenez place pour une visite guidée. Celle-ci vous permet d'avoir un aperçu du dédale de galeries, de couloirs et d'escaliers qui composent ce célèbre Palais...

Rejoignez ensuite le spitatul Coltea (hôpital Coltea), bâti en 1704 et situé dans le quartier de l'Université, au cœur de la vieille ville de Bucarest. Faites encore quelques pas pour observer l'église Coltea, parfait exemple du style brâncovenesc. Le temps de déambuler dans les rues voisines, à la découverte du centre historique de Bucarest, et c'est bientôt l'heure de déjeuner...

Sans hésitation, dirigez-vous vers la Strada Episcopiei. Dans cette rue, vous poussez la porte du petit restaurant La Mama, table bien connue de la ville, où vous dégustez d'authentiques plats roumains, longuement mijotés.

3490395613_c3af965596_o.jpg
Arcul de triumph, Bucarest - Crédit photo : George M. Groutas sous licence CC BY 2.0

En quête d'idée pour votre promenade digestive ? Direction : l'Arcul de Triumf de Bucarest ! Ce monument, érigé en 1936, a largement contribué au surnom de la ville " Le Paris des Balkans "... En effet, sa ressemblance avec l'Arc de triomphe de la capitale française est frappante !

Vous n'êtes qu'à quelques pas du parc Herăstrău, aménagé dans les années 30. Entrez-y pour respirer à pleins poumons l'air frais et sautiller dans ses allées principales. Ragaillardi, vous voilà prêt pour une visite du musée du Village roumain, installé dans l'enceinte du parc. Cet écomusée en plein air retrace les traditions rurales et le mode de vie des paysans roumains. Sur plusieurs hectares, vous découvrez les typiques maisons de bois originaires des différentes régions du pays. Des panneaux explicatifs et des reconstitutions de scènes du quotidien accompagnent le tout. Un musée didactique et une promenade des plus agréables...

En soirée, vous rejoignez le centre de Bucarest afin de goûter à la vie nocturne de la capitale roumaine.

Bucarest et son Histoire

Bien calé par votre petit déjeuner, vous arpentez en ce début de matinée les trottoirs de la Calea Victoriei (avenue de la Victoire). Sur cette artère historique de Bucarest, ouvrez grand les mirettes : les constructions majestueuses et les pépites architecturales s'égrènent tout au long de votre chemin !

Vous passez ainsi devant le musée de l'Ancienne Cour Princière. Partiellement à ciel ouvert, il abrite les plus vieux vestiges de Bucarest. C'est l'occasion de jeter un œil aux fondations de l'ancienne cour du Prince, érigée sous les ordres de Vlad Ţepeş. Un buste à l'effigie de ce tyran sanguinaire, qui a inspiré le personnage de Dracula à l'écrivain Bram Stoker, est d'ailleurs visible dans la cour.

Lipscani_Bucharest.jpg
Lipscani, Bucarest - Crédit photo : CARPATHIANLAND sous licence CC BY-SA 2.0

Plus loin, c'est le Palais Cantacuzino qui retient toute votre attention. Avec sa façade style Art-Nouveau mâtiné de néo-classique à la française, cette demeure cossue est fort séduisante. Le temps de l'immortaliser en photo et vous voilà reparti en direction de la Piața Revoluției (place de la Révolution), en bordure de la Calea Victoriei. Au cours de la Révolution roumaine de 1989, de nombreux combats se sont déroulés sur cette place. Un lieu historique incontournable à Bucarest !

Après avoir admiré l'Odeon Theatre et le Cercle militaire national, vous vous attablez dans l'un des établissements de l'avenue, afin de vous offrir un bon déjeuner.

L'après-midi, vous déambulez dans les ruelles pleines de charme du quartier Lipscani. Avec ses petites boutiques d'antiquaires, ses librairies et ses cafés sympas, l'endroit est très apprécié des Bucarestois.

Votre session shopping souvenirs achevée, vous remontez tranquillement vers la Strada Pictor Arthur Verona où se niche le Grădina Verona, adorable établissement avec un jardin où déguster des expressos bien tassés, des infusions aux parfums insolites et de délicieux thés glacés.

Oh, la nuit va bientôt tomber ! Votre city-break à Bucarest touche donc à sa fin. Vous repartez, la tête et l'appareil photo pleins de souvenirs et d'images mémorables.

Vous souhaitez découvrir d'autres facettes de la ville ? Découvrez notre guide de voyage : Party jour et nuit à Bucarest et ne ratez rien de votre séjour festif à Bucarest.

" Ici, à la barrière nord de la ville du XVIe siècle, se trouvaient les domaines de la famille Coltea-Doicescu. Le boyard Coltea-Doicescu édifia d'abord une petite église en bois, car c'était l'habitude du temps. On apportait un calvaire en bois, puis on construisait une petite église en bois et finalement, quand elle était en ruine, on bâtissait une église en brique "

L'historien Adrian Majuru décrit ici la vie dans le quartier de Coltea, au XVIe siècle... On s'y croirait, et vous ?

La ţuica de Roumanie

En Roumanie, les repas traditionnels débutent par un verre d'eau de vie artisanale : la ţuica. Distillée à partir de prunes, mais parfois d'autres fruits, elle peut atteindre les 60 % d'alcool... Si vous souhaitez vous soumettre à la coutume et goûter cette boisson roumaine, vous êtes prévenu !

_(__À_ consommer avec modération)

Bucarest et ses immanquables, en bref

Quand y aller ?

Les hivers sont longs en Roumanie ! La saison la plus agréable pour découvrir Budapest s'étend de fin mai à début septembre.

Découvrez toutes nos offres de séjours à Bucarest à petits prix et faites des économies en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

Peu de bus et de tramways desservent le centre historique de Bucarest. Privilégiez le métro, économique et fiable.

Où dormir ?

Réservez votre hôtel à Bucarest en optant pour un hôtel historique à Bucarest ou pour un hôtel près du Palais du Parlement.

Où manger ?

Bistro GUXT : strada Dimitrie Racovita 37
Cuisine moderne, accueil chaleureux, à partir de 5 €* le plat

Beca's Kitchen : Mihai Eminescu 80
Cuisine méditerranéenne, produits frais, dès 4 €* pour les plats

La Pescăria Dorobantilor : Tudor Stefan 23
Poissons et fruits de mer, à partir de 4 €* le plat

Le Bistrot français : Episcopiei 3
Cuisine française, menu à partir de 25 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Bucarest sous la plume de Mirel Bran

Journaliste roumain, Mirel Bran a publié en 2006 l'ouvrage Bucarest, le dégel, dans lequel il présente 24 personnalités de diverses générations qui font bouger la capitale roumaine. Une bonne manière de découvrir le nouveau visage de Bucarest !

4 événements incontournables à Bucarest

Mai : Foire des Artisans dans le parc du musée du Village roumain ; démonstrations et ateliers d'artisanat
Mai : Europa Fest à Bucarest ; grand festival de musique au Palais royal 1er décembre : Jour de l'Union en Roumanie ; fête nationale
22 décembre : Jour du renversement de Ceauşescu en Roumanie ; commémoration.