Découvrez la face LGBT (lesbien gay bi trans) de la capitale allemande !

Berlin a su panser les cicatrices de son histoire à coup de culture, d'avant-garde, d'oxygène et de tolérance. Plébiscitée pour sa créativité débordante, elle offre un terrain de jeux immense pour les férus d'art, de vie nocturne et de culture LGBT !

JOUR 1

A la découverte des emblèmes berlinois

Le palais du Reichstag, coiffé de sa coupole de verre signée Norman Foster, vous invite à prendre de la hauteur pour une surprise matinale : une superbe vue sur Berlin, à 360° !

Rendez-vous ensuite à la porte de Brandebourg.Édifiée au 18e siècle, elle est le symbole de l'Allemagne réunifiée. Immortalisez l'instant en un clic avec une photo souvenir !

Votre visite se poursuit vers les triangles roses du mémorial gay situé non loin de là . Construit en 2008, ce mémorial rappelle que des milliers d'homosexuels furent déportés par les nazis entre 1933 et 1945. Plus qu'un monument commémoratif, c'est aussi un symbole de lutte porteur d'un message clair " Nie wieder ! " (plus jamais)

Midi approche, dirigez-vous vers Gendarmenmarkt, connue comme étant la plus belle place de Berlin. Vous admirez le trio architectural harmonieux et symétrique composé par les deux cathédrales jumelles et la salle de concert Konzerthaus.

Pour le déjeuner, prenez place dans le décor un brin sophistiqué du restaurant Aigner. À vous les spécialités allemandes, suisses et autrichiennes. En hiver, fondez pour les gnocchis de potiron... Et une bière Pilsner, une !

Museum-Island-Museumsinsel-25072.jpg
Ile au Musée

Intermède culturel sur l'île aux musées et clubbing à la berlinoise

Berlin n'a pas volé sa réputation de ville culturelle ! L'Île aux Musées ne renferme pas moins de 5 musées (d'architecture, d'égyptologie, etc.) ainsi que le Berliner Dom, la cathédrale historique de la ville. Inutile de préciser que l'ensemble est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, vous l'aviez deviné.

Poursuivez votre après-midi en allant découvrir Alexanderplatz. Cœur névralgique du quartier de Mitte (le centre), c'est ici que trône la tour de télévision la plus haute du paysage berlinois, s'élançant à 365 mètres de hauteur. Vertigineux !

Il est temps de se rendre à Schöneberg, l'un des quartiers gays de la capitale allemande. Sillonnez les rues entourant la Winterfeldtplatz dans lesquelles les banderoles aux couleurs de l'arc-en-ciel flottent au gré du vent. Il ne vous reste plus qu'à pousser la porte des innombrables bars et restaurants dont regorge cette partie de la ville.

Vous êtes d'humeur Clubbing ? Pourquoi ne pas tester le Connection Club ? Une institution dans la communauté gay berlinoise.

JOUR 2

Culture Gay à l'honneur

Commencez votre journée en allant dévorer votre petit-déjeuner au Café Melitta Sundström. Dans un décor fait de bric et de broc, vous ne résisterez pas à ses savoureux bagels maison.

Prenez le temps de vous rendre à Schöneberg et de photographier la symbolique colonne arc-en-ciel Regenbogenstele. Elle a étéinaugurée à l'occasion du Gay and Lesbian festival en l'an 2000.

Votre matinée se poursuit au Schwules Museum, qui est le premier musée consacré à l'histoire gay au monde ! L'exposition permanente " Conscience de soi et persévérance - 200 ans d'histoire homosexuelle " met en lumière la vie de la communauté LGBT depuis deux siècles.

Vous avez un petit creux?Allez bruncher au Café Berio ! Cet établissement est un incontournable du quartier gay de Schöneberg**. C'est aussil'endroit parfait pour savourer des pâtisseries maison en regardant les passants : la terrasse** est un _must__do_ aux beaux jours !

Berlin Shoneberg.jpg
Schoneberg

Promenade à Mauerpark et moment détente au sauna

Allez flaner vers le Marché aux puces de Mauerpark. Très branché, il vous invite à chiner parmi les fringues et les accessoires vintage.

Place ensuite à la relaxation: c'est l'heure de franchir le seuil du sauna gay Treibhaus, situé à deux pas du marché. Oubliez le stress, les toxines, les douleurs musculaires... vous allez être remis d'aplomb à coup sûr !

Vous ne pouvez pas quitter Berlin sans essayer son fameux currywurst : saucisses accompagnées d'un consommé de tomates au curry, servies dans de petits pains et arrosées de frites, le meilleur est chez Curry 36 !

Cloturez votre weekend en vous rendant au Club SO36... La soirée gay dominicaleCafé Fatal commence par un cours de danse de salon et finit avec des airs de remake du film Dirty Dancing... Laissez la nuit berlinoise vous faire son show !

Les souvenirs s'accumulent dans votre appareil photo. Il est temps de crier Bis bald (à bientôt) Berlin !

Easter Berlin

Berlin accueille chaque année durant la semaine de Pâques un grand évènement de la scène gay. Easter Berlin, le plus grand rassemblement de tenues fetish d'Europe est l'eldorado des amateurs de cuir.

Les bars gays de Berlin organisent durant 7 jours des fêtes très hot que vient clôturer l'élection de Mister Leather (monsieur cuir) d'Allemagne.

Berlin sous la plume d'Heinz Heger

Dans Les hommes au triangle rose, Heinz Heger relate l'histoire des déportés homosexuels, victimes de labarbarie humaine.

Ce rescapé des persécutions du Berlin nazi décrit à travers sa propre histoire, le quotidien des hommes au triangle rose dans les camps de concentration. Un témoignage rare et bouleversant.

Berlin en bref

Quand y aller ?

C'est au printemps et en été que les événements gays et lesbiens sont les plus nombreux, et que le climat est le plus clément !

Comment se déplacer ?

Le réseau de transport berlinois est constitué de lignes de métro, de bus, de tramway et de trains de banlieue.

Le métro circule toute la nuit le week-end.

Tickets à l'unité valable 2 heures ou pass 1 jour, 3 jours ou 7 jours.

Nombreuses compagnies de location de vélo.

Où dormir ?

Le quartier gay de Berlin est celui de Schöneberg, à deux pas de la station de métro Nollendorfplatz, dans l'ancienne partie ouest de la ville. Les quartiers de Kreuzberg et Prenzlauer Berg concentrent aussi de bonnes adresses parées de drapeaux multicolores.

Où manger ?

Restaurant Aigner : Französische Strasse, 25, Mitte

Melitta Sundström : Mehringdamm 61, Kreuzberg

Curry 36 : Mehringdamm 36, Kreuzberg

Ils ont dit

" Ich bin schwul, und das ist auch gut so " (Je suis gay, et c'est aussi bien comme ça)

Cette déclaration de Klaus Wowereit, maire de Berlin, lancée en pleine campagne politique en 2001 a été un véritable coming-out. La citation, rentrée depuis au panthéon des slogans politiques allemands en dit long sur l'ouverture d'esprit qui règne sur la capitale allemande.

Calendrier

3 événements incontournables

Avril : Easter Berlin, grand rendez-vous fetish

Juin : Lesbisch-Schwules Strassenfest, festival gay et lesbien des arts de la rue

Juin : Christopher Street Day, Gay Pride berlinoise