Avec ses palais cossus bordés de canaux infinis, Saint-Pétersbourg semble avoir été dessinée pour vous permettre de flâner bras dessus, bras dessous...

Amoureux et voyageurs transis, vous voulez le/la surprendre ? Emmenez votre moitié en week-end à Saint-Pétersbourg et laissez-vous happer par la magie des musées, des fontaines et des clochers de cette cité enchanteresse...

JOUR 1

De la place du Palais d'hiver au musée de l'Ermitage

Apprêtez-vous à redécouvrir le sens du mot " monumental " sur la place du Palaisd'hiver. Ses bâtiments vert pâle aux charmes baroques constituent le décor idéal pour votre première photo souvenir !

En tête de liste des must-dopétersbourgeois figure le célèbre musée de l'Ermitage, qui mérite à lui seul le voyage ! Engouffrez-vous dans les enceintes de ses bâtiments grandioses et parcourez les siècles au fil d'une Madone de Raphaël, des Pastorales Tahitiennes de Gauguin et des Natures Mortes de Cézanne. Dans ce temple de la culture, le faste et la richesse règnent en maîtres.

Après la visite, rendez-vous dans le mythique restaurant du Grand Hotel Europe. Le caviar s'y déguste au son de la harpe et des violons tziganes... So romantic !

St Petersburg peter and paul fortress.jpg
Forteresse Pierre et Paul

De la Perspective Nevski aux canaux

Remontez l'iconique Perspective Nevski qui est à Saint-Pétersbourg, ce que les Champs-Élysées sont à Paris. Des boutiques élégantes, des bâtisses coquettes et des églises historiques rythment votre balade.

Puis traversez la Neva pour rejoindre la Strelka, la pointe de l'île Vassilievski. Vus d'ici, l'Ermitage, la cathédrale Saint-Isaac et la forteresse Pierre-et-Paul se projettent dans le miroir des eaux de la Neva pour vous offrir un panorama féerique.

En fin d'après-midi, embarquez sur l'un des bateaux de croisière le long des quais. Au fil des canaux, l'œil se promène de palais en cathédrales, ravi par l'harmonie du décor.

Il est temps de prendre de la hauteur à La Terrassa, un restaurant situé au 6e étage d'un immeuble cossu. Une flûte de champagne à la main, vous embrassez du regard Notre Dame de Kazan et les canaux de Saint-Pétersbourg... Na zdorovié (santé) !

JOUR 2

Plaisirs de tsars et poésie aux fontaines de Peterhof

Voyez les choses en grand pour commencer votre journée. Des crêpes aux œufs de saumon dans une salle digne des grands souverains pétersbourgeois, c'est ce que vous propose le restaurant Tsar à l'heure du petit-déjeuner.

Embarquez ensuite sur un hydroglisseur depuis le quai du palais pour rejoindre Peterhof, situé à 29 km de là. C'est ici, sur les rives du golfe de Finlande, que Pierre le Grand fonda l'un de ses palais qu'il voulût " plus beau que Versailles ".

Le point d'orgue de la visite est à chercher dans les jardins. Des terrasses, des cascades, des statues, des pavillons annexes et pas moins de 140 fontaines ponctuent votre promenade emplie de poésie.

Le " cavalier de bronze " et la cathédrale Saint-Isaac

De retour à Saint-Pétersbourg, mettez le cap vers la place des Décembristes où trône la statue de Pierre le Grand qui inspira à Pouchkine le poème Le cavalier de bronze.

Le dôme doré de la cathédrale Saint-Isaac, toute proche, vous invite à poursuivre la visite, main dans la main. Ne manquez pas la vue (et la photo souvenir) depuis le sommet du monument !

St Petersburg saint isaac cathedral2.jpg
Cathédrale Saint Isaac

Soirée toute en émotions

En fin de journée, sirotez un cocktail sur la terrasse du miXup. La vue sur le Palais d'hiverrenforce la magie du lieu... Vous êtes à l'endroit rêvé pour vous lancer dans une déclaration enflammée !

Installez-vous ensuite dans le décor de velours bleu du légendaire théâtre Mariinsky. Tomberez-vous en extase, comme Tchaïkovski, lorsqu'il écouta ici pour la première fois Don Giovanni de Mozart ?

Poursuivez la soirée en musique au restaurant Dvorianskoe Gnezdo, attablé dans le salon de thé du Palais Ioussoupov. Hésitez entre un filet de renne mariné et un ravioli de viande sauce foie gras. Avant de finalement jeter votre dévolu sur le bœuf Stroganoff (viande servie avec de la crème aigre, du paprika et des champignons).

C'est ici que s'achève votre voyage romantique à Saint-Pétersbourg. Trinquez donc à la douceur de votre week-end en duo... et à l'amour, évidemment !

Le phénomène des nuits blanches à Saint-Pétersbourg

Sa proximité avec le cercle polaire fait de Saint-Pétersbourg une métropole septentrionale. Sa latitude, identique à celle du Groenland ou de l'Alaska, l'expose donc au phénomène du soleil de minuit.

C'est ainsi qu'à l'approche du solstice d'été (autour du 21 juin), les journées s'étirent pour le plus grand bonheur des Pétersbourgeois et des touristes. La ville, drapée d'un voile de lumière permanent, vous fait presque perdre la notion du temps... Voilà le décor parfait pour une demande en mariage mémorable !

Saint-Pétersbourg sous l'œil de Cédric Klapisch

Les inconditionnels du trio Cédric Klapisch, Romain Duris et Audrey Tautou ont vu et revu la comédie sentimentale Les Poupées Russes, tournée entre Paris, Londres et Saint-Pétersbourg.

Vous vous demandez peut-être où se trouve la " rue parfaite " présentée dans le film ? Il s'agit de larue Rossi, œuvre de l'architecte italien Rossi. Les secrets de sa perfection ? Des dimensions tout en symétrie : 220 mètres de longueur, 22 mètres de largeur et 22 mètres de hauteur.

Saint-Pétersbourg en bref

Quand y aller ?

La période des nuits blanches (fin juin) est incontestablement l'un des meilleurs moments de l'année pour organiser votre week-end en duo àSaint-Pétersbourg.

Comment se déplacer ?

Le métro compte 67 stations réparties sur 5 lignes (entre 06:00h et 00:00h) et il est assez simple de se repérer (nom des stations en alphabet latin).

Les déplacements en centre-ville peuvent être faits à pied.

Où dormir ?

Pour un séjour romantique à Saint-Pétersbourg, posez vos valises dans l'un des nombreux hôtels du quartier des quais, situé entre les canaux de la Moïka et de la Fontanka, près duMusée de l'Ermitage.

Où manger ?

Grand Hotel Europe : Mikhailovskaya Ulitsa, 1/7

La Terrassa : Kazanskaya, 3

Dvorianskoe Gnezdo : Dekabristov Ulitsa, 21

" La nuit était merveilleuse, une de ces nuits comme notre jeunesse seule en connut, cher lecteur. Un firmament si étoilé, si calme, qu'en le regardant on se demandait involontairement : peut-il vraiment exister des méchants sous un si beau ciel ? "

Ainsi s'exprime Dostoïevsky. Le phénomène des nuits blanches, qui contribue au romantisme et à la féérie de Saint-Pétersbourg, n'a pas manqué d'inspirer le célèbre romancier russe. Cette ville est omniprésente dans son œuvre. C'est aussi là qu'il mourut, en 1881.

3 événements incontournables

Avril : Festival du Mariinsky, ballets et opéras

Juin : Nuits blanches, animations et spectacles

Juin : Festival des étoiles, opéras et ballets