Tout ce dont vous avez besoin pour éviter la situation de crise, du décollage à l'atterrissage !

Lorsqu'on est jeune parent, l'idée de prendre l'avion avec son bébé et son cortège de cris, de pleurs et de couches à changer peut sembler un véritable défi difficile à relever. Mais, avec un minimum d'organisation et vos super pouvoirs de papa/maman, l'exercice est tout à fait possible. Dégainez vos biberons, sortez la poussette-canne et le baptême de l'air de bébé va se passer comme sur des roulettes !

  • Préparer la place de bébé dans l'avion

En fin stratège que vous êtes, commencez par tâter le terrain et recueillez le maximum d'informations sur votre situation en cabine. Par exemple, s'il est communément admis que les enfants de moins de deux ans peuvent voyager sur vos genoux, certaines compagnies vous permettent d'obtenir une " place bébé " où installer une nacelle. Pour l'obtenir, il vous suffit de contacter la compagnie aérienne une à deux semaines avant votre vol. Vous vous verrez alors attribuer une place contre l'une des parois de séparation de l'avion, paroi sur laquelle vous pourrez placer un petit lit de bébé. Le top pour l'aider à passer une bonne nuit !

Enfin, les règles en matière de poussette peuvent changer d'un avion à l'autre. N'oubliez pas de demander si vous pouvez l'emporter avec vous ou si vous devez la placer dans la soute de l'avion. En général, les poussettes-cannes sont autorisées en cabine et vous permettent de vous déplacer avec votre enfant dans l'aéroport sans l'avoir tout le temps dans les bras.

voyager avec un enfant

  • Jouer avec les horaires de vol

Au moment de prendre votre billet d'avion, essayez de choisir un horaire qui correspond le mieux au cycle de sommeil de votre enfant. Pour les vols long-courriers il est conseillé de voyager tard le soir pour qu'il s'endorme aussitôt entré en cabine ou, avec un peu de chance, avant même de décoller.

Si vous devez prendre l'avion en journée, essayez de faire en sorte que votre bébé n'ait pas fait de sieste avant de décoller. De cette manière, il lui sera plus facile de tomber dans les bras de Morphée.

  • Privilégier le confort de bébé

Il n'y a pas de secret : pour que votre bébé soit heureux et calme durant le vol, l'important est de faire en sorte qu'il bénéficie du plus grand confort ! Avant de partir, préparez donc votre arsenal spécial bébé. Si vous le pouvez, emportez avec vous sa couverture préférée s'il en a une ou sa gigoteuse et sa peluche. L'idée est de reproduire au mieux son environnement familier pour l'aider à concilier le sommeil. Dans votre sac, prenez évidemment des vêtements de rechange, quelques couches ainsi que des biberons de secours.

Enfin, pour soulager votre bébé des effets de la pression au décollage et à l'atterrissage, faites-lui téter son biberon ou sa sucette, ça l'aide à se déboucher les oreilles. Une astuce simple qui permet souvent d'éviter les pleurs !

prendre l'avion avec bébé

  • Occuper bébé pour éviter les crises de nerfs

Dans un monde parfait, votre bébé dormirait durant toute la durée du voyage. Malheureusement, ça n'arrive que rarement ! Pour éviter qu'il s'ennuie, qu'il gigote et qu'il pleure, il va donc falloir l'occuper au maximum. Emportez avec vous une bonne provision de doudous et de jouets, tout en évitant de prendre les plus bruyants. Vous épargnez ainsi les oreilles de vos voisins et les vôtres !

N'hésitez pas à faire des balades avec votre bébé dans les allées de l'avion, ceci afin qu'il puisse changer d'air, et s'il en est capable, se dégourdir les jambes. Si S'il est assez grand pour s'intéresser au paysage, essayez de réserver une place à côté d'un hublot. Une astuce qui marche à tous les coups pour capter l'attention des touts petits !

voyager avec son enfant