Après avoir découvert les merveilles de l'Islande aux bras de mon beau Markus, à mon tour de faire le guide touristique. Direction : Paris.

Comme je suis un tanti-niaise et que les clichés ne me font pas peur, je lui ai organisé un petit week-end en amoureux. Paris regorge d'endroits romantiques, de terrasses ensoleillées et de monuments majestueux. Pour finir, on agrémente le tout d'une petite balade sur les quais, le long de la Seine. Si avec ça, il ne devient pas accroc, je ne sais plus quoi faire...

Si vous recherchez un hébergement dans la capitale, consultez notre page des hôtels à Paris.

Je garde quand même à l'esprit que Paris est une faune qu'il faut apprivoiser et je mets mon mode Survie en alerte rose.

Jour 1 : Visite du Louvre et petit café en terrasse

On plonge dans le métro parisien, et là, comble de l'horreur, on s'aperçoit que le terme "heure de pointe" s'applique à toute la journée. J'essaye de rester zen et souriante, même si je suis plaquée contre la porte. Markus me suggère de prendre un Vélib' : c'est sûr qu'en talons, je vais bien me marrer...

Arrivée au Louvre, on doit quand même slalomer entre les crottes de chien et les pigeons affamés, avant de pouvoir admirer la pyramide en verre trônant au milieu du plus beau musée du monde. On s'accorde ensuite une pause bien méritée à la terrasse d'un café parisien. Là encore, il faut faire preuve d'élégance et de patience, même si on a bien envie d'expliquer au serveur que ça sert à rien de faire la gueule si on n'a pas de monnaie.

Jour 2 : Tour Eiffel et shopping

Hop, j'emmène mon Markus Place du Trocadéro, pour immortaliser notre escapade sur un selfie avec THE Tour Eiffel en arrière-plan. Apparemment, je ne suis pas la seule à avoir eu cette brillante idée et nous nous retrouvons compressés au milieu de groupes de touristes. J'essaye de garder le sourire même si j'ai envie d'en étrangler 2 ou 3. Un selfie avec sa moitié qui fait sa tête de cochon, c'est quand même pas terrible. Pour décompresser, je propose à Markus d'aller faire un peu de shopping. Damned, j'ai oublié que c'était Dimanche, et le Dimanche, tout est fermé! Bouhaaa, j'ai envie de pleurer, mon trip romantique tourne au fiasco et je ne peux même pas m'offrir une thérapie shopping!

C'est sans compter sur l'enthousiasme de bellâtre, qui, ravi de son week-end, me propose un dernier apéro avant de repartir dans son île lointaine. Car, malgré nos déboires, Paris sera toujours Paris : la plus belle ville du monde.