Envolez-vous pour Goa où la richesse du passé se livre sur fond de plages paradisiaques...

Gâtée par mère Nature et issue de plusieurs cultures, Goa est un territoire à part sur la côte ouest de l'Inde. Églises séculaires, villages coloniaux et ruines mystérieuses vous y attendent pour une visite placée sous le signe de l'art et de l'histoire.

Faites des économies sur votre séjour à Goa en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Balade dans Goa Velha aux églises centenaires

Votre découverte de Goa ne peut débuter ailleurs qu'à Goa Velha (ou Old Goa). Situé à 10 km à l'est de Panjim, ce site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Longtemps capitale de l'État sous contrôle portugais, cette cité n'est aujourd'hui plus réellement habitée. Mais il y reste de magnifiques églises et places entourées de palmiers. Parmi les immanquables : la basilique du bon Jésus. Cette église baroque du XVIIe siècle, très bien conservée, est un symbole particulier pour Goa puisqu'elle abrite le corps de Saint François-Xavier, principal évangélisateur envoyé autrefois par la couronne portugaise...

Fan d'art et d'architecture ? Ne passez pas à côté de l'église Saint-François d'Assise qui abrite de belles peintures murales. Attenant à cet édifice religieux, le musée archéologique de Goa a été aménagé lui dans un ancien couvent, à l'entrée duquel vous accueille la statue d'Alfonso d'Albuquerque, explorateur portugais et fondateur de Goa.

Dans ce musée, c'est tout le passé de Goa qui vous est détaillé au travers de cartes d'explorateurs, de pièces de monnaie et de billets, de peintures et de sculptures brahmaniques.

Un peu plus loin se trouve la cathédrale Sainte-Catherine, bâtie au XVIe siècle par les Dominicains. Impressionnante par sa taille et son blanc immaculé, elle est un bon exemple du style baroque portugais. Autre œuvre architecturale typique : l'église San Cajetan, construite en 165. Derrière sa façade de style corinthien, 6 autels baroques finement sculptés sont dédiés à des saints.

Eglise_Goa_Shutterstock.jpg?1548418152

Monastère St Cayetan, Goa - Crédit photo : Shutterstock

Panjim, Bondla et les temples hindous

Du côté de Panjim (ou Panaji), la capitale actuelle de Goa, bien des merveilles attendent les amateurs de visites mémorables. À commencer par les rues pavées de Fontainhas, quartier portugais marqué par le charme des traditionnels carreaux de faïence et des maisons coloniales aux balcons de bois. Vous vous croiriez presque au Portugal !

Profitez de votre venue pour arpenter les allées du marché municipal où vous trouvez tous types de produits indiens, dont les épices de Goa. Dernière halte incontournable : l'église de l'Immaculée Conception qui, en plus d'être très intéressante d'un point de vue architectural, vous offre une vue imprenable sur les environs !

Mais Goa ne se distingue pas uniquement par ses églises. Au nord de Panjim trône à flanc de falaise, la forteresse portugaise la mieux préservée de Goa : le fort Aguada, construit en 1612 et aujourd'hui transformé en hôtel. Un must see !

Goa, c'est aussi un mélange réussi de cultures et de religions. Pour vous en convaincre, rejoignez le temple hindou de Shri Bhagavati, situé à une vingtaine de kilomètres de Panjim. Ce temple authentique a été épargné lors de la colonisation portugaise. D'autres temples hindous sont à portée de regard à l'image de Shri Mangesh, Mahalakshmi, Mahal ou encore Shanta Durga. Cherchez-les bien, ils sont cachés dans les collines alentour !

Durant votre séjour historique à Goa, n'oubliez pas de profiter de la nature luxuriante qui constitue l'une des autres richesses de Goa. Rendez-vous par exemple, à la réserve naturelle de Bondla située à la frontière avec l'État de Molem. Ouvrez les yeux pour tenter d'observer des cerfs indiens et d'autres animaux.

Avant de partir, pourquoi ne pas vous offrir un instant détente inoubliable ? Déroulez votre serviette sur le sable chaud de Vagator beach et laisser votre regard caresser les contours du fort de Chapora qui surplombe ce paysage paradisiaque. Une nouvelle trace du passé de Goa, sur fond de palmiers...

Goa_plage_CC0.jpg?1548418459

" Quant aux nouvelles de l'Inde, je dois vous faire part que le Seigneur, dans le royaume où je me trouve, a invité beaucoup d'hommes à se faire chrétiens. En un mois, j'en ai baptisé plus de dix-mille ", Saint François-Xavier.

Figure de l'histoire coloniale de Goa, ce prêtre espagnol du XVIe siècle est envoyé en 1541 par le roi Jean III du Portugal sur demande du pape Paul III. Sa mission : évangéliser les Indes orientales. Père François-Xavier arrive à Goa en mai 1542 et initie un vaste mouvement de conversion. Il ouvre même une école. Son corps repose aujourd'hui dans la basilique du bon Jésus.

Goa, la Portugaise ?

Goa possède un passé historique et culturel des plus riches. Colonie portugaise durant plusieurs siècles, cette région atteint son âge d'or entre 1575 et 1625. Elle est alors comparée à une " petite Lisbonne " pour sa belle architecture, mais aussi pour sa puissance commerciale, Goa s'étant hissée à cette époque au rang de première enclave portugaise en Asie.

La capitale, originellement Goa Velha, est peu à peu décimée par les épidémies et se retrouve transférée à Panjim. De cette époque, restent de belles églises et une cohabitation réussie entre les différentes religions : hindouisme, bouddhisme et catholicisme.

Goa version Art et Histoire, en bref

Quand y aller ?

À Goa, il fait beau et chaud toute l'année, ou presque ! Les mois entre juin et septembre correspondent en effet à la saison de la mousson en Inde.

Comment se déplacer ?

En rickshaw : ce taxi à 3 roues typique des paysages urbains indiens est idéal pour les courtes distances.

En train : pour découvrir l'arrière-pays de la manière la plus locale qui soit !

En bateau : pour de belles croisières le long des fleuves qui traversent Goa.

Où dormir ?

Goa ne manque pas d'options de logement alléchantes : un hôtel à Goa avec vue, une location vacances à Goa comme un bungalow à même la plage ou encore une chambre en pleine réserve naturelle...

Où manger ?

  • Mum's Kitchen : 854, Martins Building, Dayanand Bandodkar St., Panjim. Cuisine goanaise, plats de fruits de mer entre 7 € et 10 €*;
  • Peep Kitchen : Tonca Dona Paula Road, Caranzalem Beach, Panjim. Cuisine indienne et goanaise, plats entre 2 € et 4 €*;
  • De Baga Deck : Cobra Waddo, Calangute. Grand choix de petits déjeuners indiens, plats entre 4 € et 5 €*;
  • Pink Chili : Sim Vaddo, Arpora. Street food à l'indienne et spécialités locales, plats entre 2 € et 6 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier### Goa sous la plume de Nadia Goralski

Dans les années 1980, une institutrice décide d'abandonner la routine de sa vie parisienne pour partir enseigner dans l'État de Goa. Une aventure qu'elle vous raconte dans Chronique de Goa, ou la mémoire courte d'une institutrice aux Indes. Une autre preuve que la culture de Goa réunit des destins du monde entier, d'un bout à l'autre de l'histoire...

4 événements incontournables à Goa

  • Janvier : Fête des Rois Mages ; l'occasion de découvrir la gastronomie et le sens de la fête goanais dans plusieurs villes comme Cansaulim ou Reis Magos
  • Février : Carnaval de Goa ; spécialités culinaires, musique, défilés et déguisements
  • 3 décembre : Anniversaire de la mort de saint François-Xavier ; festivités dans la basilique du bon Jésus de Goa Velha
  • Décembre : Fête de la Libération de Goa ; célébration de l'indépendance retrouvée après la période de colonisation portugaise