Un séjour placé sous le signe de l'exubérance et de la fête dans la capitale gay de l'Amérique du Sud !

Son carnaval, sa gaieté et la beauté de ses sites naturels comme de ses plages font de Rio de Janeiro " la " destination en vogue dans la communauté LGBT. Vous demandez à voir ? Embarquez !

Soleil, détente et fête à Rio

Rio de Janeiro, capable de rivaliser avec Barcelone, Tel-Aviv et San Francisco ?... Il y a quelques années encore, ce scénario était improbable. Aujourd'hui élue " meilleure destination gay-friendly au monde " par la filiale gay de la chaîne MTV, Rio de Janeiro fait des envieuses dans le rang des capitales gays-friendly!

Bain de soleil sur la plage d'Ipanema

Direction le quartier homosexuel de Rio, face à la célèbre plage d'Ipanema. L'occasion de dégoter l'accessoire idéal pour fouler le sable brésilien : une paire de tongs chez Havaïanas (rua Farme de Amoedo, 76 A). Pour apprécier la vue (et pas uniquement sur la baie de Rio), convergez vers le Posto 8. Vous ne le voyez pas ? Suivez les drapeaux arc-en-ciel et récupérez au passage quelques flyers pour programmer votre soirée...

Besoin de combler une fringale naissante ? Attablez-vous chez Il Mio Ristorante dont les plats font la part belle aux saveurs italiennes et brésiliennes.

Gay.jpg
Ipanema, Rio de Janeiro

Balade en dilettante dans le Quartier Gay

Vous hésitez à présent entre une balade sur le calçadão (promenade) aux côtés des bodybuilders et des skateurs, et un match de volley sur la plage. Le Galeria Café (rue Teixeira de Melo, 31) vous donne de bonnes raisons de quitter votre serviette : à la fois bar, galerie d'art et lieu d'exposition, ce club s'embrase à la nuit tombée...

Place à la fête !

Entamez la soirée au sein de l'espace cosy du Zazá Bistrô Tropical (rua Joana Angélica, 40). Vous prendrez bien un verre de cachaça (liqueur locale) pendant que votre canard en sauce jabuticaba mijote à feu doux ?

Écoutez ! Le Botequim Tô Nem Ai (rua Farme de Amoedo, 57) vibre déjà à l'unisson de la musique. Terminez votre cocktail Sex on the beach (vodka et jus de fruits) et rejoignez de ce pas la Dama de Ferro (rua Vinicius de Moraes, 288), l'un des clubs gay-friendly les plus branchés de Rio.

Fans de sons électro ? Le club The Week Rio (rua Sacadura Cabral, 135) vous attend !

Sports et culture à Rio

La nuit a été courte, mais ce n'est pas une raison pour vous affaler sur la plage.

Les sportifs cariocas ne rateraient pour rien leur jogging matinal le long de la plage de Leblon. Imitez-les ! Vous préférez vous jeter à l'eau ? Alors initiez-vous au surf sur la plage d'Arpoador.

Concluez votre matinée santé par un déjeuner à base de produits frais brésiliens. Le restaurant Celeiro (rua Dias Ferreira, 199) étale un buffet gargantuesque de salades, de tartes et de légumes de saison bio. Restaurez-vous sans craindre pour votre ligne !

Gay Shuuterstock.jpg
Copacabana, Rio de Janeiro - Crédit photo : Shutterstock

Intermède culturel au musée d'Art contemporain (MAC) de Niterói

Vous repérez de loin le bâtiment du musée d'art contemporain de Rio de Janeiro (alias le MAC). Sa structure architecturale en forme de soucoupe volante, posée face à la baie de Rio, est signée du célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Dans sa capsule oblongue, point d'OVNIS, mais la deuxième plus grande collection d'art contemporain du Brésil. Rien que ça !

Soirée gay-friendly à Copacabana

Copacabana marque la dernière étape de votre séjour à Rio de Janeiro. Commandez une caïpirinha (cocktail brésilien) dans l'un des nombreux kiosques bordant le front de mer de Copacabana. Et trinquez une ultime fois, en mode relax, face à la mer...

Besoin d'un antidote pour ne pas vous laisser envahir par un excès de saudade (nostalgie) ? Poursuivez la soirée dans les plus belles adresses gay de Rio de Janeiro. Fosfobar et sa version clubbing le Fosfobox (rua Siqueira Campos, 143) est dédié aux amoureux de musique ao vivo (live). Le Boy et La Girl (rua Raul Pompeia, 102) accueillent des shows de gogo-dancers et de drag-queens... Des décors et ambiances parfaits pour oublier définitivement votre vol retour !

" En un quart d'heure, on passe des bords brûlants de la mer au sommet d'une montagne, en cinq minutes de la misère des huttes de chaux dans l'agitation cosmopolite des cafés étincelants, parmi un maelström d'automobiles, dans un pêle-mêle fantastique de richesse et de pauvreté, de splendeur et de misère, de vieux et de neuf, de culture et de primitivisme, de masures et de gratte-ciel, de nègres et de blancs, de brouettes antiques et de limousines aérodynamiques, de roches et de ciment armé, de palmiers et d'asphalte. Tout cela vibre et miroite dans les couleurs les plus aveuglantes, et tout est beau, le vieux comme le neuf, tout est fascinant ", Stefan Zweig.

D'origine autrichienne, Stefan Zweig trouve refuge à Rio de Janeiro durant la période sombre du troisième Reich. Le célèbre écrivain homosexuel rédigea Brésil, Terre d'avenir et Le joueur d'échecs à Rio de Janeiro. L'auteur décédé en 1942 a voué une passion hors-norme à la cité carioca. Une plume à (re)découvrir à l'occasion de votre gay trip au Brésil.

Gay Pride carioca... de Copacabana aux favelas

Si Rio de Janeiro est mondialement connue pour son carnaval, ce n'est pas une raison pour faire l'impasse sur sa Gay Pride. Chaque année, à la mi-novembre, la fête investit la ville et le front de mer, pour faire de la Gay Pride le 3e plus grand événement de Rio. Depuis quelques années, les associations LGBT investissent aussi le terrain des favelas en vue d'y organiser des défilés aux couleurs du Rainbow Flag (si, si !). Un événement à vivre !

Rio de Janeiro en bref

Quand y aller ?

Un séjour sous un angle LGBT peut s'envisager tout au long de l'année à Rio. Effervescence optimale durant les événements incontournables de Rio (Carnaval, Gay Pride et Jour de l'an).

Faites des économies sur votre séjour à Rio en réservant votre hôtel et votre vol ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

En taxi : le moyen le plus efficace et rapide de se déplacer dans Rio. En métro et en bus : la cité carioca possède également 2 lignes de métro et un réseau de bus qui quadrille les différents quartiers.

Où dormir ?

Pour votre réservation d'hôtel à Rio, optez pour un hôtel dans le quartier d'Ipanema. C'est un must pour qui souhaite profiter des spots gay friendly de Rio de Janeiro. Envie de faire des emplettes? Réservez dans l'un des nombreux hôtels shopping de Rio.

manger ?

Il Mio Restaurante : rua Farme de Amoedo, 52, Ipanema
Pizzas et fruits de mer. Plats 18 à 25 €*

Zazá Bistrô Tropical : rua Joana Angélica, 40, Ipanema
Cuisine fusion. Plats de 18 à 27 €*

Restaurant Celeiro : rua Dias Ferreira, 199, Leblon
Salade-bar bio, au kilo. Comptez à 12 à 26 €*

Sushi Leblon : rua Dias Ferreira 256, Leblon
Cuisine fusion aux accents japonais. Plats de 25 à 30 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Le Brésil sous la plume de Sébastien Lapaque

Son titre Théorie de Rio de Janeiro a de quoi en décourager certains. Pourtant, ce livre est là pour nous rappeler qu'une théorie commence d'abord par un regard. Ce regard, c'est celui de Sébastien Lapaque, passionné du Brésil et passionnant d'érudition. Entre guide touristique et hymne à la cité carioca, sa théorie nous mène dans un Rio constellé de poésie. Un éclairage précieux pour qui souhaite s'aventurer dans le Cidade Maravilhosa...

4 événements incontournables à Rio de Janeiro

Février/mars : Carnaval de Rio ; le plus grand carnaval au monde !
Septembre : Festival international du film de Rio ; le rendez-vous des cinéphiles d'Amérique latine
Novembre : Gay Pride de Rio ; défilés et rassemblements LGBT un peu partout dans la ville
Décembre : Jour de l'an ; la Saint-Sylvestre est l'occasion d'une fête XXL