Tout ce dont vous avez besoin pour passer incognito dans la capitale italienne

Adoptant l'adage " à Rome, fais comme les Romains ", vous avez décidé, lors de vos vacances dans la capitale italienne, de ne pas passer pour le premier touriste français venu. Mais attention ! À Rome, certaines attitudes pourraient vous trahir et faire sauter votre couverture. Voici quelques trucs et astuces pour vous mettre à l'heure italienne et adopter des comportements tout à fait romains.

Rome Italie

S'habiller classe en toutes circonstances

Porter des tongs, des shorts, des débardeurs ou des pantalons bouffants à Rome ? Grave erreur ! En Italie, la mode est affaire de tradition et on se distingue rapidement des locaux si l'on est en " tenue de touriste ".
Commencez donc par bannir les couleurs trop criardes et optez pour des tons plus neutres comme le beige, le brun ou le noir. Ajoutez une petite touche pastel si vous le désirez, mais oubliez les imprimés trop voyants. Côté chaussures, vérifiez qu'elles soient associées à votre tenue, et ne mettez jamais, au grand jamais, de chaussettes blanches ni de tongs. Enfin, laissez votre sac de randonnée ou sac banane à la maison. Les emporter avec vous reviendrait définitivement à arborer un panneau turista.

Commander un café comme un vrai Romain

Véritable référence de la culture italienne, le café appelle lui aussi certains codes. Pour commencer, sachez que celui-ci se consomme le matin accoudé au bar en deux ou trois gorgées, et jamais en terrasse. Vous risqueriez de payer des prix exorbitants ! Pour faire comme les vrais Romains, faites aussi attention à commander un caffè et non pas un espresso, appellation très rarement utilisée en Italie. Pour finir, réservez le cappuccino au petit déjeuner. Passé le coup des 10 heures, il n'a plus droit de cité !

5 cafés mythiques à découvrir à Romecafé percolateur

Maîtriser les us et coutumes du repas à l'italienne

Comme en France, la prise des repas peut être très codifiée en Italie. Veillez donc bien à respecter ses usages.
Pour la colazione (petit déjeuner), dégustez à toute vitesse un cornetto (petite pâtisserie) accompagné de votre caffè ou de votre cappuccino.
Pour le pranzo (déjeuner), choisissez un plat de pâtes, puis de la viande ou du poisson en plat principal.

Passés la merenda (goûter) et l'aperitivo (apéritif), vous entamez la cena, le dîner à l'italienne. Ici, il se découpe en quatre temps. L'antipasto, qui se décline généralement sous la forme de fromage, de charcuterie et d'olives. Le primo piatto, un plat de pâtes. Le secundo piatto, de la viande ou du poisson accompagné de légumes. Puis le dolce, le dessert. Assez léger, il se déguste généralement après un petit café serré, ou un verre de limoncello.

A vous la cucina italiannaplat de pâtes

Proscrire la bière étrangère

Les Romains protègent leurs produits... Plutôt que d'essayer de retrouver vos marques habituelles, laissez-vous tenter par les grands classiques que sont la Nastro Azzurro, la Peroni ou la Moretti. Si vous êtes amateur, penchez-vous sur les bières de micro-brasserie. Très en vogue dans la capitale italienne, elles sont mises à l'honneur lors de la Settimana Della Birra Artigianale (semaine de la bière artisanale) en mars !

Apprendre à parler avec les mains

Véritable langage en soi, les gestes des mains se comptent par dizaines et expriment tout une variété d'émotions, des plus nobles aux plus ordurières. Avant votre voyage, apprenez donc à les maîtriser afin de pouvoir les utiliser au moment opportun. Et surtout, ne vous trompez pas entre les différentes expressions !

ETES-VOUS DÉJÀ ALLÉ À ROME, QUELS SONT SELON VOUS LES IMPAIRS À NE PAS FAIRE ?

travestevere Rome

Découvrez les autres destinations de notre série "Comment ne pas passer pour un touriste à..." : New York - Tokyo - Barcelone - montreal