Souvent sous domination étrangère, la cité italienne possède une identité artistique bien à elle...

Enfilez de bonnes chaussures et préparez-vous à aller de découverte en découverte, dans la plus vieille ville d'Europe : Naples (inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité).

Jour 1 : Naples, cité chargée d'Histoire

Sur la trace des premiers colons, à Naples

Tous comme les Grecs au 8e siècle av. J.-C. faites vos premiers pas sur l'îlot de Megaride. Mais aujourd'hui, devant vous se dresse le Castel dell'Ovo, château massif construit au 12e siècle sur les ruines de la villa de Lucullus, l'empereur romain.

Berceau de la ville, l'îlot renferme encore, dans l'imaginaire collectif napolitain, la dépouille de la sirène Parthénope...

Tournez le dos à la majestueuse forteresse et suivez la côte vers le nord en empruntant l'antique via Posillipo. Vous voici bientôt au cœur du complexe archéologique de Pausilypon, l'un des sites romains les mieux conservés de la côte napolitaine. Dans l'auditorium, en été, se jouent de grands spectacles, tout comme au 1er siècle av. J.-C.

Et si vous êtes amateur de plongée sous-marine, ne manquez pas le parc submergé de Gaiola. Au cœur des vestiges du port de la villa impériale de Pausilypon s'égayent des nuées de poissons colorés.

Une petite faim ? Partez-vous attabler à la trattoria voisine Da Cicciotto pour déguster un soppressata di polpo (sorte de saucisse de poulpe) avant de rejoindre le centre historique de la ville.

Castel_dell'Ovo Kllwiki cc by-sa 3.0.JPG
Castel dell'Ovo - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Castel_dell%27Ovo%2C_Napoli%2C_Italy.JPG/800px-Castel_dell%27Ovo%2C_Napoli%2C_Italy.JPG) : [Kllwiki](https://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=User:Kllwiki&action=edit&redlink=1 "User:Kllwiki (page does not exist)") sous licence [CC BY-SA 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en) sous licence CC BY-SA 3.0)

Naples culturelle, romaine et souterraine

Sous domination romaine, Naples était considérée comme une ville de loisirs et de plaisirs. Les thermes et les bains se développèrent en Campanie et dans le même temps, la cité prit une dimension culturelle. Pour plonger dans l'ambiance de l'époque, immergez-vous dans le Napoli Sotterranea (Naples sous-terrain). Vous y découvrez une partie du théâtre gréco-romain dit théâtre de Néron. Imposante, seule son avant-scène est accessible.

Poursuivez votre visite dans ces galeries qui courent sous la ville, creusées au départ par les Grecs afin d'extraire le tuf (roche volcanique) nécessaire à la construction de l'enceinte de Néapolis (ancien nom de Naples). Les Romains en continuèrent ensuite l'ouvrage pour édifier des aqueducs. Les 80 km de tunnels eurent ensuite plusieurs fonctions selon les époques : dépotoir, abri durant la guerre ou refuge pour les marginaux...

En fin de journée, mettez le cap sur le Museo Archeologico Nazionale pour y admirer les œuvres gréco-romaines, dont l'incontournable Mosaïque d'Alexandre datant du IIe siècle av. J.-C.

Pour le dîner, craquez pour la traditionnelle pizza napoletana, évidemment en vente toutes les pizzerias de la ville. Buon appetito !

Jour 2 : Naples, cité aux multiples influences

Vestiges napolitains des dominations normandes et espagnoles

Les premiers rayons du soleil vous surprennent devant l'un des bâtiments majeurs de l'époque normande de Naples : la Chiesa di San Giovanni a Carbonara (du 13e siècle). Après avoir franchi ses escaliers monumentaux, vous y découvrez le mausolée de Ladislas Ier, roi de Naples et fils de Charles III.

Continuez votre promenade jusqu'au Castel Nuovo. D'inspiration gothique, le château fort fut construit pour Charles Ier d'Anjou en 1279. C'est dans l'une de ses salles que Ferdinand Ier, dit Ferrante d'Aragon, fit assassiner les barons opposés à son régime.

Vous cheminez ensuite vers le quartieri Spagnoli avec en vue le Castel Sant'Elmo. Tour de guet sous les Normands, il fut transformé en château par Charles III puis devint le lieu de détention des royalistes lors de la révolution. Ne manquez pas la vue qu'il offre sur la baie et le Vésuve !

Cimitero della Fontanelle Antonio Manfredonio CC BY-SA 2.0.jpg
Cimitero delle Fontanelle - Crédit photo : Antonio Manfredonio sous licence CC BY-SA 2.0

À la grandeur de la foi napolitaine

En fin de journée, improvisez une petite promenade jusqu'au majestueux palais de Capodimonte, œuvre de Charles III. En chemin vous apercevez l'obélisque San Gennaro, construite par les Napolitains en 1631 pour remercier leur saint patron de les avoir protégés durant l'éruption du Vésuve.

Et s'il vous reste un peu de temps, que diriez-vous d'un petit frisson pour terminer votre séjour ? Fascinante, la visite du cimitero delle Fontanelle ramène le visiteur à l'essence même de ce qu'est " la ville aux 500 coupoles " : une cité profondément croyante et peureuse de la justice divine. 40 000 dépouilles des victimes de l'épidémie de peste de 1657 y reposent.

Le soir venu, remettez-vous de vos émotions, en dinant dans la pizzeria Scialuppa, au bord de l'eau. Vue d'ici, Naples s'éclaire de mille feux. Il est temps pour vous de lui dire " arrivederci ! " (au revoir)

" Naples garde mon corps. J'ai chanté les pâturages, les campagnes, les héros. "

Le poète Virgile (70 av. J.-C. - 19 av. J.-C) est l'un des nombreux intellectuels à avoir écrit la grande histoire de Naples. C'est en effet dans cette ville qu'il suivit les cours de Siron et Philodème avant d'y rédiger ses célèbres poèmes Bucoliques. Il revint mourir dans la région après un voyage d'études en Grèce. L'imaginaire collectif veut qu'aujourd'hui Virgile repose dans le Parco Vergiliano a Piedigrotta dans un tombeau dont il écrivit lui-même l'épitaphe.

Charles III, roi de Naples

Roi considéré comme philosophe, Charles III avait de grands desseins pour Naples. Après avoir conquis la ville aux Habsbourg, il rêve d'en faire une capitale influente en Europe. Les constructions se multiplient alors : Reggia di Caserte, Teatro San Carlo, Palais royal de Capodimonte...

Charles fut également l'instigateur d'importantes fouilles des villes englouties par la lave comme Pompéi, Herculanum ou encore Paestum.

Naples en bref

Quand y aller ?

Les meilleures périodes pour visiter Naples et ses monuments historiques se situent au printemps et en automne. La ville accueille moins de visiteurs et la météo est souvent clémente.

Découvrez toutes nos offres de séjours à Naples à petits prix et faites des économies en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

En métro/bus/funiculaire : billet unique valable toute la journée 4,50 €*
À pied : en particulier dans le centre historique

Où dormir ?

Réservez votre hôtel à Naples en optant pour un hôtel historique de Naples ou pour un hôtel dans le quartier Vomero, chic et plus propice au repos

Où manger ?

Sorbillo : via dei Tribunali, 32
Pizzas, prix de 5 à 7 €*

Trattoria Da Cicciotto : Calata Ponticello a Marechiaro, 32
Cuisine traditionnelle italienne, prix environ 40 €*

Hosteria Toledo : Vico Giardinetto, 78
Cuisine italienne, prix de 21 à 40 €*

Ristorante La Scialuppa : Piazzetta Marinari, 5
Cuisine italienne, menu aux alentours de 25 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Naples sous la plume de Jean-Marc Turine

Compositeur, Don Carlo Gesualdo (1560-1613) fut le dernier représentant de la famille princière de Naples. Après avoir exécuté sa femme et l'amant de celle-ci, il sombra dans une sorte de folie, se flagellant quotidiennement et s'infligeant de longues séances de pénitence. En contant la vie de Gesualdo, Jean-Marc Turine dépeint une société napolitaine mystique et souvent violente comme elle pouvait l'être au 16e siècle...

4 événements incontournables à Naples

1er dimanche de mai : Miracle de San Gennaro, messe au Duomo

Mai : Settimana della Cultura, entrée gratuite dans les monuments nationaux

Mi-septembre : Fête de San Gennaro, procession

Fin septembre : Notte Bianca, nuit blanche (animations dans les musées, les salles de spectacles...)